Comment répondre aux 5 questions pièges en entretien d’embauche ?

par Delphine POGGIOLI / le 05 janvier 2017 / Pas de commentaire

Un entretien d’embauche est toujours source d’angoisse. De plus, certains recruteurs aiment piéger les candidats pour tester leur résistance au stress. Voici quelques conseils pour bien répondre aux 5 questions les plus fréquemment posées en entretien d’embauche.

 

#1 Parlez-moi de vous…

Cela arrive régulièrement que les recruteurs laissent parler en premier le candidat, cependant cette question vague, laisse la porte ouverte à tout…
Commencez par vous introduire brièvement sous la forme d’un Elevator Pitch afin de présenter votre parcours d’une façon globale.
Ensuite, mettez en avant vos compétences en lien avec le poste pour lequel vous postulez à travers les moments clés de votre carrière.
Restez clair et concis car le recruteur attachera également de l’importance à la façon dont vous vous exprimez.

 

#2 Quels sont vos qualités et défauts ?

Sans aucun doute, vous devez préparer cette question en amont. Prenez du recul sur vos compétences et votre personnalité et fiez-vous aux avis de vos anciens collègues et/ou managers. Veillez notamment à être en adéquation avec les prérequis pour le poste.
Plutôt que de parler de défauts, utilisez la notion d’axe d’amélioration et ainsi présentez les actions que vous menez pour vous perfectionner.

Pour plus de conseils sur le choix de vos qualités et défauts >>

 

#3 Pourquoi devrais-je vous choisir vous plutôt qu’un autre ?

Pour répondre à cette question, évitez l’excès de confiance en vous et commencez par reformuler les missions que vous avez comprises. Le recruteur cherche ici à valider le fait que vous ayez bien appréhendé ses attentes. Parler des missions que vous avez déjà réalisées et qui sont en adéquation avec le poste permettra également de confirmer au recruteur que vous avez l’expérience nécessaire.

 

#4 Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

L’important ici est de rester humble, montrer que vous avez de l’ambition sans trop en faire. Eviter de dire « A votre place » et de parler de votre vie personnelle… Présentez votre parcours professionnel et démontrez au recruteur que le poste auquel vous postulez est une étape logique.
Vous n’êtes pas obligé d’avoir un projet bien structuré, contentez-vous de mettre en avant vos principales pistes de réflexion concernant votre avenir professionnel.

 

#5 Quelles sont vos prétentions salariales ?

Lors de l’entretien d’embauche, la question du salaire est importante, aussi bien pour le recruteur que pour le candidat. Même si elle n’est pas une question piège, elle est souvent redoutée par peur de viser trop haut ou trop bas. Le plus simple est de donner votre dernier salaire et de préciser si vous bénéficiez d’autres avantages non financiers (téléphone, télétravail…).
Vous pouvez également avoir réfléchi en amont à une fourchette de salaire en utilisant votre précédant salaire comme premier seuil.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
[easy-share]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters
 
Trier par ...
Recevez notre actualité